Inspection façade Hertogenpark

Client: Associations de copropriétaires Hertogenpark
Lieu: Anvers
Timing: 2020-2021
Avancement: réalisé (2021)

Conseil technique I Expertise I Audit I Étude de faisabilité

Inspection de la façade en pierre naturelle et en béton d'une tour d'habitation de 134 appartements.

Le bloc résidentiel Hertogenpark à Anvers, conçu par l'architecte Walter Bresseleers, date du début des années 1980. Il comprend 16 étages d'appartements de différents types. Le socle du rez-de-chaussée abrite des bureaux et deux étages souterrains. La façade est revêtue de marbre blanc dans lequel sont visibles des pathologies récurrentes, principalement des panneaux pliés. Les dommages sont également visibles sur les terrasses et les parapets en béton.

Inspection
Bureau Bouwtechniek a identifié les défauts sur la base d'une inspection aléatoire de la façade : à la fois de ce qui est visible de l'espace public et des terrasses d'un nombre important d'appartements. L'inspection visuelle a été complétée par un examen du plan et du matériel de détail disponibles afin de déterminer les détails de la mise en œuvre.

Analyse
Une étude documentaire sur la cause de l'écaillage des panneaux en pierre naturelle a donné lieu à une analyse des risques de dommages consécutifs possibles. Les possibilités d'un nettoyage approfondi de la pierre naturelle, et l'effet que cela peut avoir sur les panneaux écaillés ou non, ont également été étudiés.

Outre la pierre naturelle, l'attention s'est également portée sur les éléments en béton tels que le parapet des terrasses, les sols de terrasse coulés sur place et, dans une moindre mesure, les joints élastiques entre les éléments en pierre naturelle. Les modèles de dommages ont été cartographiés et analysés.

Scénarios de rénovation
Sur la base de cette analyse, plusieurs scénarios ont été élaborés pour une rénovation de la façade du bâtiment. Au final, les principes techniques d'une option de conservation ont été indiqués, ainsi que ceux d'une rénovation énergétique des différentes parties du gros œuvre, afin d'éviter les ponts thermiques. Pour chacune de ces options, des détails ont été exposés en principe, une approche a été donnée pour une élaboration plus poussée et une première estimation approximative a été donnée du prix de revient de ces travaux.

Team BB : ir. arch. Arno Van Hulle