Rénovation circulaire de l'enveloppe du bâtiment

Bureau Bouwtechniek et l'Université de Gand reçoivent une subvention de Vlaanderen Circular pour la recherche sur le développement d'un système de façade circulaire et évolutif pour la rénovation de l'enveloppe du bâtiment.

De nombreux propriétaires de bâtiments reportent un investissement dans l'isolation et la rénovation des façades jusqu'à ce qu'il y ait un budget suffisant pour rénover radicalement. Il en résulte de nombreuses façades vieillissantes et non isolées et des bâtiments résidentiels à forte consommation d'énergie et un climat intérieur moins agréable. En développant un système de rénovation de façade modulaire qui préserve la valeur des matériaux, ces bâtiments peuvent atteindre le niveau de confort souhaité beaucoup plus rapidement.

L'innovation
Nous répondons à la demande du gouvernement et du marché en abordant le marché des rénovations de façade (temporaires) à un niveau de système plus élevé.

Notre stratégie de rénovation passe du niveau du bâtiment à celui du patrimoine, offrant ainsi la possibilité de mettre en pratique la pensée circulaire:

  • panneaux préfabriqués aux dimensions réfléchies en fonction de l'interchangeabilité
  • utilisation de connexions sèches pour un montage et un démontage facile
  • connexion avec la menuiserie extérieure existante permettant une rénovation progressive
  • intégration de la ventilation et des tuyaux de façon à ce qu'elles sont déconnectées de la rénovation intérieure
  • étude sur l'approche as-a-service pour la rénovation accélérée des immeubles.

En introduisant le système de rénovation à court (5 à 10 ans) et à long terme (30 à 50 ans), un bâtiment sera toujours prêt à réutiliser ces éléments de construction.

L'accent mis sur la préfabrication des éléments de façade s'inscrit pleinement dans l'évolution actuelle de l'industrialisation des bâtiments. Nous visons le chantier du futur où les éléments arrivent préfabriqués et sont assemblés sur place. Grâce aux gains de productivité, par exemple, nous pouvons réduire les coûts de construction et les désagréments pour les résidents.

Lors de l'élaboration des éléments de façade, la possibilité d'implémenter les panneaux dans un modèle d'information du bâtiment est l'un des critères de base. Nous étudions comment enrichir davantage ce modèle BIM avec des informations sur les produits. C'est ainsi que nous franchissons le pas vers un passeport de matériaux et encourageons la réutilisation.

La validation de la recherche se fera sur la base detrois cas types de la société de logement social WoninGent et du département Buildings and Facility Management de l'Université de Gand.

Bureau Bouwtechniek a déposé la demande avec l’ UGent, Algemene Bouw Maes et De Witte Aluminiumconstructies. 

Bureau Bouwtechniek a également reçu des subventions de Flanders Circular pour la recherche sur les appels d’offres circulaires, soumises conjointement avec l'Université d'Anvers.