Immeuble de bureaux Souverain 25

Maître d'ouvrage: Cofinimmo
Conseillers: Aluminium Centrum (examen stabilité menuiserie) 
Lieu: Auderghem 
Timing: 2012 – 2013 
Avancement: réceptionné

Assistance technique à la rénovation I Rénovations énergétiques

Examen de faisabilité pour la rénovation énergétique de la façade de l'immeuble de bureaux “Souverain 25”, situé avenue de Forest à Auderghem.

L'étude a analysé la faisabilité d'une rénovation de façade en profondeur pour rendre l'immeuble de bureaux conforme aux normes passives. Cette étude concernait uniquement l'enveloppe du bâtiment. Parallèlement à la notre, une autre étude évaluait l'optimalisation des installations techniques à l'aide de simulations dynamiques de la consommation d'énergie.

Notre étude avait pour objectif de définir les mesures jusqu'au niveau du détail de façade pour que l'immeuble atteigne le niveau de qualité d'isolation K16. Nous devions développer plusieurs scénarios allant d'une rénovation radicale à une rénovation qui conserverait l'aspect de la façade. Le rapport devait servir d'instrument de travail dans les discussions avec l'agence du Patrimoine immobilier. Chaque scénario devait être accompagné d'une estimation des coûts.

En plus de la recherche d'une optimalisation thermique potentielle, nous devions également effectuer une étude de l'incommodité occasionnée par la chaleur solaire et de la pénétration de lumière du jour en vue de déterminer une stratégie de protection solaire et le choix des vitrages.

Enveloppe du bâtiment
Le volet majeur de l'étude était une analyse approfondie de l'enveloppe actuelle du bâtiment par l'examen du dossier as-built, des visites sur place, des démontages et sondages. La structure portante en acier corten et béton se trouve à l'extérieur. Des relevés thermographiques ont permis d'étudier l'impact de la perforation de cette structure portante à travers l'enveloppe du bâtiment.

La menuiserie, conçue par Chamebel, a été soigneusement étudiée : valeur d'isolation thermique, portance structurelle de la menuiserie pour la pose de triple vitrage par le Centre Aluminium.

Les calculs ont révélé que le niveau K total de la situation actuelle s'élevait à K93. Après la rénovation, la performance thermique de la façade devrait donc être supérieure à 82%.

Avec l'ensemble des scénarios déterminés, nous avons évalué quelles étaient les possibilités en vue d'optimaliser la thermique de chacune des parties du bâtiment. Le logiciel TRISCO s'est avéré un instrument particulièrement utile pour solutionner les ponts thermiques occasionnés par la structure portante externe du bâtiment. Des détails de principe des scénarios ont été dessinés afin de visualiser les éléments élaborés et calculés.

Grâce à une meilleure qualité de l'isolation et de l'étanchéité à l'air de l'enveloppe du bâtiment après rénovation, la consommation d'énergie pour le chauffage baissera tandis que la saison de refroidissement sera prolongée, augmentant de ce fait les frais de refroidissement. Le bon choix de vitrage aux caractéristiques pare-soleil suffisantes s'avère indispensable. Le programme SunEye 210 (Sometric) nous a facilité le tracé des ombres de la structure externe sur la façade. Pour différents types de vitrages, la charge de refroidissement, les gains solaires passifs et les économies d'éclairage artificiel ont été analysés. L'avis qui en résulte est d'installer non pas du vitrage à forte protection solaire mais au contraire un vitrage qui laisserait passer suffisamment de lumière du jour tout en étant légèrement pare-soleil. Nous avons déconseillé un type de vitrage à l'aspect doré similaire à l'existant.

Notre étude a révélé qu'il était impossible d'atteindre la qualité d'isolation K16 avec les scénarios proposés. Par contre, même le scénario le plus conservateur qui ne modifie en rien l'aspect du bâtiment, atteignait un K28.

Team BB: ir. arch. Katrien Van Goethem, ing. Martijn Vyncke