Immeuble de bureaux Frankrijklei 71

Maître d'ouvrage: AG VESPA
Lieu: Anvers
Timing: 2011
Avancement: réceptionné

Assistance technique à la rénovation I Rénovations énergétiques

Examen de faisabilité de la rénovation d'un immeuble de bureaux situé Frankrijklei à Anvers et transformation en immeuble passif.

L'étude avait pour objectif de déterminer les interventions et les investissements nécessaires pour rénover le bâtiment en fonction des normes passives. Le maître de l'ouvrage avait expressément formulé la demande de considérer la mission dans son intégralité, c'est-à-dire de ne pas déterminer uniquement les mesures visant à économiser l'énergie, mais aussi les interventions qui pourraient garantir le confort intérieur souhaité, augmenter la sécurité (incendie) ou qui seraient techniquement et physiquement indispensables au niveau de la construction.

Étude
La première partie de l'étude fait un tour d'horizon de l'état actuel du bâtiment. En plus de l'analyse des différents complexes qui constituent l'enveloppe du bâtiment, des relevés thermographiques (infrarouge) ont été effectués pour localiser les ponts thermiques. Ceux-ci ont été simulés à l'aide du logiciel TRISCO afin de déterminer l'impact sur la transmission thermique totale de l'élément de l'enveloppe. Ensuite, la sécurité incendie, l'acoustique et les installations techniques du bâtiment sont passées à la loupe. Un état des lieux de la pourriture du béton dans le parking souterrain a également été dressé.

En deuxième instance, des ensembles de mesures ont été proposés en vue de répondre aux exigences d'un immeuble de bureaux à caractère passif. En plus de la limitation des pertes de chaleur, à l'aide d'un logiciel développé par la Plateforme Maison Passive, nous avons formulé un avis concernant les techniques nécessaires pour donner au bâtiment le confort intérieur souhaité. Cela peut se faire en installant des protections solaires, un nouvel éclairage économique, un système de ventilation performant et une ventilation nocturne.

Pour répondre aux exigences, les nœuds constructifs ont été détaillés et calculés tandis que les mesures nécessaires ont été proposées pour limiter les pertes de chaleur et prévenir la formation de condensation et l'apparition de moisissures.

En ce qui concerne l'aspect sécurité incendie, un ensemble de mesures concrètes ont été proposées en concertation avec les pompiers anversois.

Enfin, une estimation a été faite pour évaluer le prix des différentes interventions.