Hôtel de ville Montigny-le-Tilleul

Architecte: bureau Vers plus de bien-être (V+)
Maître d'ouvrage: Administration communale de Montigny-le-Tilleul
Conseillers: Bureau d’Etude Greisch (stabilité), Daidalos Peutz (physique du batîment et acoustique), Marq & Roba (techniques), Landinzicht (architecte paysage)
Locatie: Montigny-le-Tilleul (Hainaut)
Superficie: nouvelles constructions: ca. 2 000 m² | renovation: ca . 685 m² | aménagement d'extérieur: ca. 10 700 m²
Timing: 2009 – 2014 
Budget: € 5.000.000 
Avancement: réceptionné

© 354 Photographers

Assistance projet I Coopération

Construction d'un nouveau centre administratif pour l'administration communale et le CPAS local, rénovation de la maison communale existante et aménagement d'un parc avec intégration d'emplacements de parking. 

En 2014 le nouveau bâtiment était lauréat du Concours Construction Acier.

Dès la phase du concours, le Bureau Bouwtechniek a intégré l'équipe de projet et a parcouru, en tant que partenaire de V+, toutes les phases du processus de construction. Dès le dossier d'adjudication, le BB a repris la guidance, la coordination et l'élaboration des plans, du cahier des charges et du métré. Pendant la phase de réalisation, BB a dirigé le contrôle des travaux jusqu'à la réception, y compris la rédaction du rapport.

Nouveau bâtiment :
Malgré sa compacité et les grandes parties vitrées, ce bâtiment atteint un score thermique relativement élevé (K <30, étanchéité à l'air 1 n50 par heure). Il a été conçu comme bâtiment basse énergie encore avant l'entrée en vigueur en Wallonie de la législation sur les performances énergétiques des bâtiments (le permis d'urbanisme date de fin 2009). Une attention particulière avait été accordée à l'étanchéité et à l'isolation du bâtiment, malgré les difficultés que cela comportait en raison de son mode de construction particulier. Le bâtiment se compose d'une structure portante hybride en acier et béton et d'une enveloppe autoportante à ossature bois à l'intérieur de laquelle des ensembles de façade rideau ont été intégrés. Des détails techniques particuliers ont été développés pour accorder tous ces éléments différents.

Bois
Pour V+, le rythme vertical des lamelles  en bois du revêtement de façade était un élément essentiel en vue d'assurer l'intégration du bâtiment dans son environnement. La traduction de ce concept architectural en méthodes de construction pratiques était un défi majeur pour le BB.

Le BB a étudié quelle essence pouvait le mieux convenir, si le bois devait ou non être traité en fonction de la durabilité et de la sécurité incendie. Le dimensionnement était également un élément important à prendre en compte ainsi que les méthodes de fixation et les incidences de ces éléments sur le coût. Les détails constructifs de la façade réalisés pour le dossier d'adjudication ainsi que les descriptifs spécifiques du cahier des charges constituent la synthèse de cette étude. Dans la phase de réalisation, le BB a suivi de près l'entrepreneur principal et ses sous-traitants afin que l'étude de tous les éléments produise un résultat de qualité.

En ce qui concerne les finitions intérieures, le BB s'est penché sur l'élaboration des détails constructifs et le suivi de la réalisation des parois en bois avec leurs vitrages (ignifuges ou non) afin de trouver un équilibre élégant entre l'intimité et l'ouverture des bureaux sur l'extérieur.

Team BB: arch. Francesca Crosby, prof. arch. Jan Moens, int. arch. Katie Van der Borght, arch. Bart Van den Bossche