BB va circulaire

Les ressources naturelles sont limitées.
Nous consommons chaque année plus de matières premières excède que la terre ne peut en produire.
En outre nous produisons plus de déchets que la terre ne peut en traiter.
Le secteur de la construction est un important utilisateur de matières premières et un important producteur de déchets.
De fait, La nécessité de développer de nouveaux modes de construction est importante.
La construction circulaire fait partie de la solution.

Le principe même de construction circulaire met en doute notre logique linéaire (exploitation minière → production → utilisation → enfouissement). La construction circulaire tente de boucler le cycle des matériaux, de l'énergie et de l'eau. Idéalement, les matériaux devrait constamment et exclusivement être réutilisés, sans ajout de nouvelles matières premières. 

Nous n’en sommes pas encore là, mais l’ambition est formulée.

Bâtiment circulaire = assemblage temporaire de produits, composants et matériaux dont l'origine et la réutilisation potentielle sont documentées.

Étape 1 : construction « neuve »

Les bâtiments sont conçus et construits de manière à pouvoir, au cours de leur vie, facilement être adapter à de nouveaux besoins, fonctions ou affectation. L’utilisation de modulations standardisées, d’éléments préfabriqués est croissante. Ils sont assemblés en couches successive pouvant être démontée et renouvelées indépendamment les unes des autres car leur durée de vie différent.

La construction circulaire = matériau démontable, afin que les matériaux puissent être récupérés et réutilisés.

Étape 2 : Bâtiments en tant que bases de données de matériaux

Si conception et l’exécution de bâtiments intègre la flexibilité comme paramètre alors en fin de vie de ces construction, les éléments qui la compose pourront être récupérés. De cette façon, les bâtiment deviennent des banques de matériaux. Leur composants seront à nouveau disponible sur le  marché après avoir été utilisés. Pour ce faire, les matériaux reçoivent un passeport qui décrit leur parcours après utilisation. La dépose peut être effectuée efficacement et sans perte de matériau. Dans un proche avenir, une nouvelle construction ne sera donc plus entièrement "neuve".

Les matériaux ne doivent pas non plus être la propriété de l'utilisateur. Imaginons que les matériaux restent la propriété du fabricant, alors le propriétaire d’un bâtiment devra renumerer le « droit d'utilisateur ». Après le démontage, le fabricant peut les rendre à nouveau disponibles ou les recycle.

Depuis plusieurs années, Bureau Bouwtechniek étudie les principe de construction circulaire. Dans un première temp, nous nous concentrons sur l'acquisition de connaissances. Nous participons à de nombreuses journées d'étude et seminaires, à des échanges de connaissances avec VUB, à des séances de brainstorming avec des fabricants et au Green Deal Circular Building, un projet du gouvernement de la région flamande en partenariat avec OVAM. Nous avons l’intention d’appliquer les principes de la construction circulaire dans tous nos projets.

Notre vision sur la construction circulaire se traduit comme suit:

Cas concrets

Bureau Bouwtechniek en partenariat avec l’Université d’Anvers se voit allouer les subsides de Flandre Circulaire pour la recherche sur les appels d'offres circulaires.

Objectifs : 

  • développer une méthode d'analyse du potentiel de réutilisation des matériaux in situ 
  • acquérir la connaissance pour stimuler la construction circulaire dans les équipes de projets
  • stratégie de conception circulaire  
  • rédaction de dossiers d'exécution pour des projets circulaires qui prennent en compte l'utilisation, la gestion et la maintenance  
  • encourager les fournisseurs et fabricants à travailler de manière circulaire. 

Cas :

  • Campus scolaire Ceria, renovation et construction neuve
  • Campus Paardenmarkt, Université d'Anvers, renovation

Le caractère démontable et la réutilisation des bâtiments existants sont étudiés. Une classification des divers composant de la construction est établie en fonction de la durée de vie des matériaux et de leurs sensibilité aux phénomène de tendances et de mode.

Dans un projet de construction circulaire, un attention particulière est lors de l’approvisionnement et l’enlèvement de matériaux apportée à la conservation, la réutilisation, la valorisation et le recyclage.